Career

Centre d'infos

SANY construit le cloud d'IdO industriel avec Irootech et Huawei Clouds

2017-03-28

Le 9 janvier 2017, Sany Heavy Industry, Irootech et Huawei Clouds ont signé tous les trois un accord de coopération stratégique en vue de travailler ensemble tous azimuts dans l'Internet des Objets de l'industrie, de ville d'intelligence et d'autres domaines.

Sany Heavy Industry Clouds

La société Irootech est créée par l'équipe noyau de l'Internet des objets de Sany Heavy Industry pour but d'aider les clients à accomplir les dernières démarches dans la mise en service de l'Internet des objtes avec le moindre investissement et le plus court du temps. Se basant sur les machines, des solutions à guichet unique sont disponibles pour les clients dans le domaine d'Internet industriel, y compris l'analyse des données, la prévision de l'échec, la conception des produits, le soutien opérationnel et l'innovation de modèle d'affaires.

Sany Heavy Industry Clouds

Sany Heavy Industry a commencé depuis 2008 à construire la plate-forme de Big Data industriel « les terminaux + le cloud ». Basé sur les contrôleurs indépendants, les dispositifs intelligents, les capteurs specialisés et d’autres terminaux développés indépendamment, SANY a réalisé l'acquisition en temps réel et à faible coût de 6.143 sortes d'informations d'états de machine, tels que la position de la machine, la température d'huile, le niveau d'huile, la pression, la température, le nombre d'heures de travail des 132 sortes de machines y compris la pompe à béton, la pelle, les machines de construction routière, les équipements de manutention portuaire, etc. Jusqu'à aujourd'hui, plus de 100 milliards de données ont été collectionnées depuis 212.549 machines connectées au réseau aux quatre coins du monde.

Grâce à ces données, SANY a grandement amélioré la performance et la fiabilité des machines. La pompe à béton automotrice de 62 m a été télécommandée en toute stabilité depuis une distance de 2 km pendant le sauvetage dans l'accident nucléaire de Fukushima. Le pompage de béton sur la hauteur de 620 m a égalemnt été accompli dans la construction de la tour Shanghai, le plus haut gratte –ciel de la Chine

Partager: